Grande distribution : Greenpeace lance la course ‘zéro pesticide’

Agriculture

Paris, le 27 mai 2015 – Greenpeace a lancé aujourd’hui sur son site web une course ‘zéro pesticide’ entre les 6 principales enseignes de la distribution française : Auchan, Carrefour, Casino, Leclerc, Intermarché et les Magasins U. Greenpeace positionne les distributeurs dans cette compétition en fonction des moyens qu’ils mettent en œuvre pour atteindre d’ici 2017 les objectifs suivants :

– Eliminer en priorité les pesticides les plus dangereux (pour les abeilles et la santé humaine) dans la production des pommes et des pommes de terre vendues dans leurs rayons
– Soutenir les agriculteurs qui s’engagent à produire sans pesticides
– Etre transparent vis-à-vis des consommateurs sur le recours aux pesticides dans la production de notre alimentation et le soutien aux agriculteurs

« Les enseignes françaises de la grande distribution adorent se comparer les unes aux autres, mais elles ne le font jamais sur le recours aux pesticides dans la production des fruits et légumes qu’elles vendent, note Anaïs Fourest, chargée de campagne Agriculture à Greenpeace. Greenpeace a donc choisi de le faire pour elles avec cette course ».

« Ce secteur se vante de défendre le bien-être et l’intérêt des consommateurs, poursuit-elle. Nous estimons donc que son rôle est de permettre aux consommateurs d’avoir accès à des fruits et légumes sans risque pour la santé et l’environnement et de soutenir les agriculteurs concernés par cet objectif ».

La pomme et la pomme de terre : des produits phares… mais contaminés

Les pommes et les pommes de terre sont le fruit et le légume les plus produits et les plus consommés en France. Ainsi, les Français consomment environ 15 kg par an et par ménage de pommes de table. Ils plébiscitent aussi le jus de pomme, 2ème jus de fruit préféré derrière le jus d’orange. Quant à la pomme de terre, les ménages français en consomment environ 12 kg par individu et par an.

Mais ces produits phares sont également parmi les plus traités avec des pesticides. Une pomme reçoit en moyenne 35 traitements pesticides pendant sa production, une pomme de terre 16. Or, Greenpeace a publié récemment un rapport accablant sur l’impact des pesticides sur la santé humaine.

La grande distribution doit soutenir les agriculteurs

Les deux tiers des achats alimentaires en France se font en grandes surfaces et près de 70% des fruits et légumes frais sont écoulés par ce canal de vente. L’influence de la grande distribution sur la production agricole est très forte.

Greenpeace estime que ce secteur peut et doit jouer un rôle positif pour faire évoluer les pratiques agricoles dans le sens d’un plus grand respect de l’environnement et du bien-être des agriculteurs. Mais il est indispensable que la grande distribution soutienne les agriculteurs qui ne peuvent pas porter seuls la lourde responsabilité de changer progressivement de modèle agricole.

La course ‘zéro pesticide’ va s’étaler sur plusieurs années. Afin de sensibiliser directement les salariés des distributeurs concernés par cette course et encourager leur enseigne, les militants de Greenpeace ont distribué ce matin des tracts devant les sièges sociaux des 6 distributeurs en région parisienne (Bondoufle, Massy, Rungis et Ivry–sur-Seine) ainsi qu’à Lille et Saint-Etienne.

Nos valeurs

Nous sommes farouchement indépendants de tout pouvoir politique et économique et sommes financés exclusivement par nos adhérents.

En savoir plus

Relayez nos informations sur les réseaux sociaux

Suivez-nous, réagissez à nos actus et partagez l'information à votre communauté.

Consultez nos offres d'emploi

VOIR LES OFFRES