Allocution télévisuelle d’Emmanuel Macron : démonstration de déni climatique

Climat

Pendant deux heures, le “Président – candidat” a réussi l’exploit de passer totalement sous silence la crise climatique et environnementale en cours, pourtant reconnue comme l’un des plus grands défis du 21ème siècle et une préoccupation majeure des citoyen.nes.

Greenpeace France dénonce une opération de communication auto-centrée totalement déconnectée des grands chantiers qui devront être au cœur du prochain quinquennat en lien avec la nécessaire transition écologique et sociale du pays.

Parler deux heures de son quinquennat sans trouver une seule minute pour parler de l’urgence climatique, à quelque mois de l’élection présidentielle, il fallait oser”. s’insurge Jean-François Julliard, directeur général de Greenpeace France.
Certes, le quinquennat d’Emmanuel Macron a plus été marqué par son inaction climatique que par des actes ambitieux, mais jusqu’à présent, il faisait au moins semblant d’agir à coups de beaux discours. Exit le ‘Make our planet great again’, Emmanuel Macron ne s’encombre même plus de fausses promesses, comme si la crise climatique n’existait pas ou que le problème était réglé. C’est un signal particulièrement inquiétant pour le débat présidentiel qui approche”

(Crédits photographiques : © Hugo Lecomte / Les Amis de la Terre / ANV-COP 21 / Greenpeace)