Climat en crise, marée noire dans le golfe du Mexique, accident nucléaire au J

Climat

Des solutions pour le climat et l’énergie, c’est possible !

Climat en crise, marée noire dans le golfe du Mexique, accident nucléaire au Japon…. il apparaît aujourd’hui de plus en plus évident que l’avenir énergétique du monde doit se construire en rupture avec les modes de production et de consommation énergétiques du passé.

Dès aujourd’hui, une nouvelle donne énergétique doit être choisie, enclenchée. Pour lancer une nouvelle dynamique, bénéfique pour le climat, mais aussi sur le plan social et économique : réduction de la facture énergétique, création d’emplois, moteur d’innovation. Pour que les risques, locaux et globaux, qu’ils soient liés au nucléaire, aux hydrocarbures ne soient plus un sujet d’actualité.

Sortir de l’impasse est nécessaire !

On peut sortir de cette voie sans issue énergétique, et sans revenir à la bougie, ni en bouleversant tout d’un coup ! Cette démarche est possible en 40 ans …

Pour y arriver, nous devons agir dans trois directions :
moins consommer : c’est la « sobriété énergétique »
mieux consommer : c’est l’« efficacité énergétique »
développer les énergies renouvelables et abandonner les énergies fossiles & fissiles.

Comment, combien ?

Energies : il est temps de changer ! par gpfrance

Cette révolution énergétique est technologiquement possible. Elle le sera encore plus demain si l’on y consacre des fonds, si l’on développe la recherche dans ces secteurs. Ce qu’il manque aujourd’hui, c’est la volonté politique. Il faut des réglementations exigeantes, des financements publics, des aides pour que cette « révolution énergétique » soit lancée.

Répondre aux besoins énergétiques, lutter contre les changements climatiques et sortir des énergies sales, c’est possible.
Dès aujourd’hui, les citoyens doivent se saisir de ce débat, et comprendre qu’ils ont le choix ! Pour y parvenir, nous avons besoin d’une mobilisation massive, pour que l’information soit donnée au plus grand nombre, et que les citoyens réalisent que oui, des solutions existent !

Des sources, des informations :
Le rapport [R]évolution Énergétique de Greenpeace
Les scénarios de l’association Negawatt

Climat : campagne de Greenpeace sur les émissions de GES européennes
Le site Pétrol Addict, dédié au pétrole et hydrocarbures non conventionnels
Greenpeace veille et agit au quotidien, pour montrer que le nucléaire est une fausse bonne solution

Commentaires (76)

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par le blocage du posteur et l'effacement des commentaires incriminés. Voir les conditions d'utilisation.

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
Envoyer

Guylux

Pas du tout . L'Energie Libre n'a rien à voir avec l'air comprimé. Je voulais faire un parallèle avec le fait que dès qu'un système n'utilisant que très peu ou pas du tout d'énergie donc ne coûtant presque rien voit le jour, les pouvoirs publics ainsi que les trust financiers mettent des bâtons dans les roues afin de limiter leur développement. La voiture de Guy NEGRE est devenu un concept car par la force des choses car elle existe depuis plus de 15 ans. Le premier prototype était nettement mieux fini que le dernier et prêt à être commercialisé. Il ne manquait plus que la volonté politique et les supports financiers. L'un et l'autre ne sont jamais arrivés. Les pétroliers ne la voyait pas d'un bon oeil. La voiture de TESLA a, elle ,roulé pendant plusieurs mois sans autre énergie que l'énergie libre ou énergie du vide. N'étant pas physicien, j'aurais du mal à l'expliquer. Pour plus de renseignements, il faut aller sur le site canadien "Lumières sur la planète" qui la détaille assez bien pour être comprise. Mais il faut oublier le terme de théorie. Lorsque TESLA est décédé,en 1943, pauvre et oublié, certain personnages ont "visité" son laboratoire et la totalité des plans s'y trouvant ont disparu. Je pense qu'ils n'ont pas été perdus pour tout le monde...

Balika

Courte et précise, cette vidéo est intéressante. Graphisme clair, présentation lisible, données "marquantes". Quelques points négatifs : - la voix parfois très niaise de la commentatrice (façon "cour de maternelle") - défilement hyper rapide, peu de temps pour lire et comprendre certains graphiques - focalisation sur le nucléaire - peu de précisions sur les dégâts du pétrole (pollution)

Boris

Alors là soit il y a eu un oubli volontaire, soit c'est du grand n'importe quoi ! Les chiffres présentés ressemble à s'y méprendre à la situation allemande. RIEN A VOIR AVEC NOUS. En France le nucléaire représente 80% de nos besoins en énergie. Le reste c'est l'hydro-électricité. Le solaire et l'éolien sont comme le pétrole, le gaz et le charbon chez nous : marginaux ! Le peu d'usines sales que l'on possède ne servent qu'épisodiquement dans des cas très particuliers. Bien sûr je ne parle que de la création de l'électricité. Mais qu'on ne vienne pas nous dire que les allemands vont tous rouler en voitures électriques, eux qui produisent des voitures qui aiment le pétrole. Et même en voiture électrique, il va falloir trouver une vraie solution parce que le lithium (les batteries les plus performantes) c'est une pollution colossale autant au niveau de l'extraction que du non-recyclage actuel. Bref, ça m'a l'air bien utopique comme d'habitude. Avec beaucoup de "y a qu'à" mais pas de solutions réelles. Comme si les locataires allaient investir dans l'isolation d'un appartement qui n'est pas à eux... Ce sont des solutions en amont qu'il faut : 1 Autoriser la location des appartements QUE s’ils sont de type A ou B sur le classement énergétique. 2 Interdire tout véhicule polluant dans tous les centres-villes de France pour pousser à de nouvelles idées de solutions. OUI en France on a des idées, mais il faudrait qu'elles sortent ! Or, ça c'est le boulot de Greenpeace. C'est à vous de faire pression sur les politiques en ayant des solutions concrètes pas juste des "y a qu'à" ! Sinon, même dans 40 ans rien n'aura changé. Ou alors ça changera, mais Greenpeace n’y sera pour rien.

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE
Consultez nos offres d'emploi

VOIR LES OFFRES

Nos valeurs

Nous sommes farouchement indépendants de tout pouvoir politique et économique et sommes financés exclusivement par nos adhérents.

En savoir plus

Relayez nos informations sur les réseaux sociaux

Suivez-nous, réagissez à nos actus et partagez l'information à votre communauté.