La Méditerranée est une mer de diversité et d'abondance. Des riches herbiers

Océans

Des réserves marines en Méditerranée, maintenant !

La Méditerranée est une mer de diversité et d’abondance. Des riches herbiers de posidonie aux monts sous-marins, en passant par les sources et fosses sous marines, elle abrite une très grande gamme de paysages et de richesses.
Alors qu’elle représente à peine 1% de la surface des océans, elle abrite plus de dix milles espèces, soit 9% de la biodiversité marine.

La Méditerranée est menacée par l’impact de nombreuses activités humaines : pollutions, surpêche, techniques de pèche destructrices et changement climatique. Ceux-ci dégradent régulièrement les richesses et trésors partagés entre les peuples du Bassin Méditerranéen.

L’ICCAT est l’instance internationale qui a en charge la gestion d’une des plus importantes pêcheries de la Méditerranée : le thon rouge.
Des années de surpèche ont mené le stock au bord de l’effondrement. Les Etats membres de l’ICCAT ont failli à leur devoir en ne mettant pas en place les règles nécessaires qui auraient permis de sauver cette espèce. Ils n’ont même pas été capables d’appliquer les règles pourtant peu contraignantes qu’ils avaient formulées.

Après avoir largement documenté l’activité de cette pêcherie, Greenpeace appelle à la mise en place d’un vaste réseau de réserves marines en Méditerranée pour sauver le thon rouge, mais aussi les autres espèces présentes dans le bassin.

Au-delà du risque d’effondrement du stock de thon rouge, les menaces qui pèsent sur la mer Méditerranée sont sévères. Cependant il est encore temps d’agir. Greenpeace demande la mise en place d’un réseau de réserves marines couvrant 40% de la surface des mers du globe. Ce réseau doit couvrir une variété d’écosystèmes significative, en zone côtière et en pleine mer

Greenpeace a cartographié un réseau de réserves marines qui couvre près de 40% de la mer Méditerranée, incluant les zones de reproduction du thon rouge et de l’espadon. Voir la carte.

Il n’est pas trop tard pour restaurer les écosystèmes de la mer Méditerranée. Vous pouvez agir ! Soutenez notre appel pour la création d’un vaste réseau de réserves marines en signant la pétition.

Commentaires (75)

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par le blocage du posteur et l'effacement des commentaires incriminés. Voir les conditions d'utilisation.

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

mohamed

je crois que tout le monde est responssable sur ce qui se passe dans notre bassin est dans l'ocean c'est vraiment catastyrofique prenons example en algerie ya les chaleutiers qui font massacre plus que n'importe.en mois de septembre le gouvernement annance que la peche est interdite mais les patrons des chalus ne s'arretent pas de pecher non seulement ils pechent mais ils font massacre .je suis pecheur et je vois chaque jour ce qui se passent sur notre cote ça fait mal au coeur .et la rentabilité du poisson a dimunué de plus de 60 pour cent durant une vintaine d'anné.alor pourquoi il y'aura pas un programme de peche??

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

karine

je trouve très bien le fait de faire des zones réservées, par contre ... je fait de la voile ,je passe mes vacances et mes WE sur l'eau (marseille) , il va se faire une resserve dans les calanques de Marseille, super! des bouée vont être mise en place avec interdit de mouillage (jeter l'ancre) très bien , mais ces bouée vont être payantes un pris conséquent et là il va y avoir une sélection par l'argent, et les petites bourses ne pourront plus en faire de la voile , ce qui est à mes yeux un moyen plus ecolo que de prendre sa voiture tous les w ALORS OUI A LA RÉSERVE ET NON A LA SÉLECTION PAR LE FRIC

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Evhane

Solution pour nos océans: -Exigeons Des réserves marines bien protégées par des gardes en nombre suffisants: Port Cros en est un bel exemple; les iles Lavezzi moins car des braconniers sillonnnent ces lieux: - Boycottons les espèces menacées disons le à notre poissonniers à nos amis - Agissons devant les tribunaux contre les socitéés maffieuses qui détruisent la mer, - heureusement greenpeace fait des actions spétaculaires mais qui sont tues dans les pays sans démocratie : chine, pays du magrheb et bien d'autres contrées ........

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE