Toute la nuit, Greenpeace est restée mobilisé pour tenter de bloquer un co

Climat

Cette nuit, trois blocages successifs d’un convoi de déchets nucléaires vers la Russie

Toute la nuit, Greenpeace est restée mobilisé pour tenter de bloquer un convoi de déchets nucléaires, qui devait être exporté vers la Russie : quatre activistes se sont enchaînés sur la voie à Cherbourg hier à 21h, puis deux autres activistes ont stoppé le train en pleine voie à hauteur de Valognes à 5h30, et enfin, un camion de Greenpeace a été placé sur la voie ferrée dans Cherbourg même, ce matin vers 8h30. Le Kapitan Kuroptev, navire chargé d’apporter les déchets en Russie, n’aura pas eu sa cargaison à l’heure…

Sur ce camion qui a bloqué le train en pleine ville, était écrit « La Russie n’est pas une poubelle ». Areva et EDF continuent de clamer le contraire, mais ces exportations sont bien illégales. L’argument du soit disant recyclage des industriels serait valable si 100 % des fûts exportés revenaient en France, sous une forme différente et exploitable. Cela n’est pas le cas, selon un rapport du Haut Comité pour la Transparence et l’Information sur la Sécurité Nucléaire (HTISN – consulter le rapport ici), la plupart de ces matières sont abandonnées en Russie.

« Nous avions annoncé que nous ferions tout pour imposer un moratoire sur l’exportation de déchets nucléaires vers la Russie, déclare Yannick Rousselet, chargé de campagne nucléaire de Greenpeace. Il faut que les pouvoirs publics réagissent et interdisent ces exportations. Nous serons intraitables là-dessus ! »

Greenpeace mobilise le grand public pour obtenir un moratoire de la part de Jean-Louis Boorlo en proposant de lui écrire une lettre.

Ecrivez à J-L Borloo pour lui demander un moratoire immédiat





Commentaires (133)

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par le blocage du posteur et l'effacement des commentaires incriminés. Voir les conditions d'utilisation.

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Screugneugneu

Oui c’est vrai que se battre pour les générations actuel et futur c’est égoiste. Mais de quoi vous vous melez? Est-ce-que vous leur avez demandé leur avis aux générations futures? Qui a élu Greenpeace "défenseur de la planète"? Si les générations futures veulent un recours massif au nucléaire c'est leur droit, qui etes vous pour vouloir imposer votre dictature verte, car c'est bien une dictature verte que veux nous imposer Greenpeace. L'arrêt du SuperPhénix a été décidé de manière totalement arbitraire et idéologique, et nous a fait perdre des années de recherche sur la surgénération. Et maintenant on veux imposer des éoliennes (qui gachent le paysage pour une production ridiculement insignifiante) alors que les pays qui reviennent au nucléaire le fond démocratiquement (après un référendum en Finlande ou en Suisse, ou un vote au parlement en Italie). Greenpeace est bien plus anti-démocratique qu'Areva ou le lobby nucléaire, qui ne rejette pas les énergies renouvelables mais défend le maintien du nucléaire en base (alors que chez Greenpeace le nucléaire est rejeté d'office car contraire au dogme). Et arrêtons un peu avec les risques car ceux ci sont très faibles et maitrisés. Combien d'accidents nucléaires graves en France depuis 40 ans? ou au Japon? ou aux Etats-Unis? Si vous voulez interdire les activités dangereuses et polluantes interdisez les voitures, qui tuent plus et polluent plus chaque année que le nucléaire dans toute son histoire. La question des déchets est certes problématique mais la surgénération permettrait de régler en grande partie le problème, la quantité de déchets hautement radioactifs émis par l'industrie nucléaire est bien plus faible que celle de déchets dangereux produits par l'industrie ou des rejets polluants de l'agriculture.

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Zinc

Oui, c'est chiant de rester debout dans un train, mais de là à dire que Greenpeace vous pourrit la vie... Oui c'est vrai que se battre pour les générations actuel et futur c'est égoiste.

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

Gwen

je suis navrée que UnPauvreTypeQuiBosse ne voit que le côté emmerdant de l'action de Greenpeace . Certes rester bloquer dans le train et arriver en retard au boulot ca ne va pas vous faire gagner de l'argent . Mais ne préférez vous pas perdre une journée de salaire et aider notre planète ? J'ai 16 ans et j'ai les boules de me dire qu'il me reste bon nombre d'années à vivre sur Terre et que malheureusement elles ne seront peut etre pas vivables car les plus grands pollueurs ne se sont pas rendus compte que le profit c'est bien ; mais vivre c'est mieux. Peut etre bien que le moment où la terre va devenir un desastre nous ne serons plus là et ca n'aura pas servi a grand chose de faire des efforts mais au moins ; on ne pourra pas dire qu'on ne pensait qu'à nous. Ce serait con de ne pas tenter de rattraper les erreurs faites jusqu'à maintenant .

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE
Consultez nos offres d'emploi

VOIR LES OFFRES

Nos valeurs

Nous sommes farouchement indépendants de tout pouvoir politique et économique et sommes financés exclusivement par nos adhérents.

En savoir plus

Relayez nos informations sur les réseaux sociaux

Suivez-nous, réagissez à nos actus et partagez l'information à votre communauté.