La fonte de la banquise arctique a atteint un nouveau record cet été et s'acc

La glace fond, sauvons l’Arctique !

La fonte de la banquise arctique a atteint un nouveau record cet été et s’accélère à un rythme alarmant, si bien qu’elle pourrait avoir totalement disparu en été d’ici quatre ans, comme l’a récemment annoncé Peter Wadhams, le directeur du département de physique de l’océan Polaire à l’université de Cambridge. Cette fonte rapide de la banquise provoque actuellement une véritable course à l’Arctique entre Etats riverains du Grand Nord, sociétés d’exploration ou d’exploitation et acteurs du trafic maritime international.
Raison de plus pour Greenpeace et tous ses soutiens pour alerter les citoyens et interpeller les décideurs de ce dossier.
C’est ainsi qu’un groupe de professionnels de l’audiovisuel Art Tique aidé de militants Greenpeace de Bordeaux a réalisé bénévolement ce samedi Place St Projet le tournage d’un spot vidéo « La glace fond ».

Les 2 comédiens prêts


Avec dans les rôles principaux, un sympathique petit garçon de 6 ans, Noa, et un militant Greenpeace dans un superbe costume d’ours polaire, tellement ressemblant que les passants pourtant pressés d’un samedi de courses s’arrêtaient pour se demander si l’ours était vrai ou faux !

Noa et une partie de l’équipe


Et tandis que Noa, après l’achat à un aimable glacier ambulant, s’inquiétait de ne pouvoir avaler calmement sa glace victime d’une fonte accélérée, l’ours polaire essayait de trouver sa pitance au milieu de déchets jonchés sur le sol.
Le tout sans que les centaines de passants ne prêtent la moindre attention à cet ours égaré dans la grande ville et qui poussé par la faim cherchait de quoi se nourrir.

L’ours polaire dans la ville


Au delà de ce scénario, inutile d’ajouter que le tournage a recueilli un certain succès notamment après des enfants nombreux à accompagner leurs parents en ce samedi après-midi où pourtant la température très fraiche ne faisait pas spontanément penser à la fonte de la banquise…..
Au final, un grand merci :
– à Art Tique et toute l’équipe de tournage : Natacha, Clémentine, Charlotte, John et Amaury
– au sympathique glacier pour le prêt de son matériel : Darius
– à notre comédien en herbe : Noa
– aux militants actifs à la réalisation de ce tournage : Manon, Anne-Marie, Danielle, Jean et Patrick

Sauvons l’Arctique