Signez la pétition

Stop au massacre des forêts tropicales : Oreo, coupez les ponts avec la déforestation !

Déjà signataires !
 

En cliquant sur "Je signe", vous acceptez de recevoir des communications et des formes d'engagement de la part de Greenpeace via les coordonnées collectées dans le formulaire. Vos données resteront strictement confidentielles ; elles ne seront ni vendues ni échangées conformément à nos mentions légales. La désinscription est possible à tout moment.

Huile de palme : stop aux biscuits Oreo fourrés à la déforestation !

Les forêts tropicales indonésiennes sont notre meilleure défense contre les changements climatiques et abritent des espèces menacées telles que les tigres de Sumatra, les éléphants et les orangs-outans.

Ces précieuses forêts sont actuellement taillées en pièces pour faire place à des plantations de palmiers à huile qui rapprochent toujours plus ces espèces de l’extinction.

 

Le fabricant des biscuits Oreo le sait, mais il continue malgré tout d’acheter de l’huile de palme à Wilmar, géant de l’huile de palme, pour les millions de biscuits qu’il produit chaque jour. Or Wilmar n'est toujours pas en mesure de garantir que son huile de palme n'est pas issue de la déforestation. Ensemble, faisons pression sur la multinationale Mondelēz, qui fabrique ces cookies, pour qu’elle cesse de contribuer à la destruction des forêts tropicales !

Chaque jour, plus de 110 millions de cookies Oreo sont produits dans le monde, fourrés à la déforestation, aux incendies et aux violations des droits humains en Indonésie. Demandez à Oreo d’arrêter d’acheter de l’huile de palme aux négociants et producteurs qui détruisent la forêt. Demandez-lui de couper les ponts avec la déforestation en rompant ses relations commerciales avec Wilmar.