Après Puma, qui a réagi dès le 25 juillet, la nouvelle est tombée hier : Ni

Océans

Detox : Nike sur le podium !

Après Puma, qui a réagi dès le 25 juillet, la nouvelle est tombée hier : Nike, la marque de sport n°1 mondiale, qui était directement visée par la campagne DETOX, s’engage à ne plus rejeter aucun produit toxique dangereux sur l’ensemble de sa chaîne de fabrication et la totalité du cycle de vie de ses produits. Nike se donne jusqu’à 2020 pour y parvenir totalement.

5 semaines, deux victoires !

Cet engagement clé de la part de Nike intervient cinq semaines après le lancement par Greenpeace de la campagne DETOX et du rapport Dirty Laundry (Linge Sale) Cette campagne fait suite aux résultats d’investigations ayant duré plusieurs mois auprès de plusieurs grandes marques internationales de vêtements, dont les deux géants Nike et Adidas. Leurs fournisseurs en Chine, la Youngor Textile Complex et la Well Dyeing Limited utilisent et relâchent des substances chimiques douteuses et toxiques dans l’eau.

Greenpeace a rendu publique la décision de Nike hier soir, lors du match FC Barcelone – Real Madrid, finale de la super coupe d’Espagne.

Les engagements pris par Nike

Dans sa prise de position publique le groupe Nike déclare vouloir garantir une transparence totale vis-à-vis de tous les produits chimiques rejetés par les usines de ses fournisseurs, et s’engage à mettre à profit son influence, ses connaissances et son expérience pour mettre un terme à l’utilisation de substances chimiques dangereuses par l’industrie du textile. Il a également fait savoir qu’il publierait sous huit semaines un plan de mise en œuvre des mesures qu’il propose.

En s’engageant à « faire le ménage » dans sa chaîne de production, Nike a relevé le défi, et pris ses responsabilités de leader. Mais avant d’affirmer qu’il a l’étoffe d’un vrai champion, Greenpeace suivra de près ce plan de mise en œuvre et vérifiera que le groupe joint bien les actes à la parole !

Les autres marques doivent suivre !

Adidas ne doit pas être mauvais perdant et doit préparer la prochaine manche en prenant, elle aussi, des engagements de transparence et afficher sa détermination à lutter contre les rejets toxiques dans les eaux chinoises.

Abercrombie & Fitch, Bauer Hockey, Calvin Klein, Converse, Cortefiel, H&M, Lacoste, Li Ning, Meters/bonwe, Phillips-Van Heusen Corporation (PVH Corp), et Youngor : toutes ces marques figurent sur la liste des entreprises qui cautionnent ce type de pratiques. Il est temps qu’elles aussi prennent leurs responsabilités ! Le monde a besoin de plus de champions pour un avenir sans produits toxiques !

Entrez en action !
Dès aujourd’hui, partagez cette histoire autour de vous, pour rappeler, prouver, que mettre les marques sous pression fonctionne, et qu’ensemble nous pouvons gagner, qu’il y a une possibilité de façonner un avenir propre, sans produits toxiques !





Commentaires (51)

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par le blocage du posteur et l'effacement des commentaires incriminés. Voir les conditions d'utilisation.

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
Envoyer

Flo

Effectivement les combats sont multiples, je crains fort que cet engagement pris par nike ne soit que poudre aux yeux, et réduire l'extrême pauvreté d'ici à 2015, et réduire les GES, et lutter contre le réchauffement et patati et blablabla... Les slogans presque publicitaires politiques ont bon dos. Nous sommes tous conscients, mais on achète tous chinois (ormis Albert de bretagne qui me fait un peu flipper) Ils ont les moyens techniques et financiers pour faire changer tout ça, et nous, parait-il qu'on aurait le pouvoir, nous, le peuple, alors qu'est-ce qui s'organise? On fait sauter la bourse ou on achète des nikes? Tiens, j'me ferais bien un mac crado ce midi!

anissa

j'ai été choquée et déçue de voir comme Greenpeace mèle allègrement son nom et toute sa symbolique à une marque telle que Nike!!un engagement à si long terme n'est qu'une stratégie marketing: vous le savez tous, l'écologie est à la mode de nos jours. j'invite donc chacun à modérer ses transports car même si l'engagement de ce géant est un grand pas, il vaut mieux attendre des résultats visibles et ne pas contribuer gratuitement (et en contredisant ses idéaux) à la promotion d'une enseigne qui a tant foulé aux pieds les droits des hommes (notamment les enfants) et de la nature...

Martine

Méditons. Nous n'héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l'empruntons à nos enfants. (Paroles d'indiens). Respectons notre terre au lieu de la détruire, car elle ne mettra pas longtemps à nous détruire. Merci GREENPEACE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE
Consultez nos offres d'emploi

VOIR LES OFFRES

Nos valeurs

Nous sommes farouchement indépendants de tout pouvoir politique et économique et sommes financés exclusivement par nos adhérents.

En savoir plus

Relayez nos informations sur les réseaux sociaux

Suivez-nous, réagissez à nos actus et partagez l'information à votre communauté.