Stop aux énergies fossiles !

Mettons fin à l’ère du pétrole et du gaz.

Pétition
Merci d'avoir signé :
Pascale KarollNathalieSimonSandraRaphaëlAdelineBeatriceTomSylvieMarianneIsabelleBrunoSophieLucieNicolasAuréliaLudivineChristelAnne LyseMichele

L’industrie des énergies fossiles est responsable de 86 % des émissions de CO₂ dans le monde*. Ses activités mortifères lui permettent chaque année d’engendrer des centaines de milliards d’euros au détriment du climat et des populations. Ensemble, mobilisons-nous pour lutter contre les entreprises comme TotalEnergies. Exigeons l’arrêt de tous leurs nouveaux projets pétroliers et gaziers. Faisons les payer pour les dommages qu’elles causent. Signez la pétition !

Les scientifiques du GIEC, les responsables de l’ONU et l’Agence internationale de l’énergie sont unanimes : pour lutter contre le dérèglement climatique, il faut stopper dès maintenant tous les nouveaux projets d’extraction et d’installations pétrolières et gazières.

Les infrastructures existantes émettent déjà trop de gaz à effet de serre pour limiter le réchauffement à +1,5°C, selon l’objectif de l’Accord de Paris. Pourtant, les entreprises des énergies fossiles comme TotalEnergies ou Shell continuent d’en développer à travers le monde. C’est de la folie !

Elles ignorent délibérément les recommandations scientifiques. Elles sont prêtes à tout pour faire toujours plus de profits, même si cela signifie que leurs activités accentuent le réchauffement planétaire et entraînent la multiplication et l’intensification des événements climatiques extrêmes, comme les inondations, les ouragans, les canicules ou encore les typhons.

En 2022, l’ensemble du secteur pétro-gazier a généré 4 000 milliards de dollars de bénéfices, une somme qui ne bénéficiera, aujourd’hui, jamais au climat. Ces entreprises doivent payer pour les ravages qu’elles causent. Et les gouvernements ont leur rôle à jouer : ils doivent réguler cette industrie et la contraindre financièrement, notamment pour dédommager des personnes impactées par les conséquences de la crise climatique. 

Il est temps de sortir de notre dépendance aux énergies fossiles et d’organiser une transition énergétique sérieuse, basée sur la sobriété, l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables. Ni le gaz, ni le pétrole, ni le charbon ne font partie de la solution.

Si ces entreprises tentent par tous les moyens de nous faire croire à leur tournant vert, l’opinion publique n’est pas dupe. De plus en plus de monde ouvre les yeux sur la réalité de leurs activités :

  • les étudiant·es se détournent de ces filières ;
  • les scientifiques dénoncent publiquement leurs mensonges ;
  • les reportages sur leurs pratiques trompeuses se multiplient;
  • les mobilisations citoyennes ne cessent de grandir, comme celle contre les projets EACOP & Tilenga de TotalEnergies;
  • et même certains responsables politiques se positionnent contre leur business anachronique.

On ne doit rien lâcher ! Une société libérée du gaz, du pétrole et du charbon n’est pas une utopie. C’est la chance d’un monde plus juste et durable, délivré de nombreux conflits. Partout, des citoyen·nes se mobilisent pour faire face à ces entreprises criminelles. Vous aussi, vous pouvez faire entendre votre voix en rejoignant cette mobilisation internationale. Signez notre pétition !

*Chiffre du GIEC sur la dernière décennie