Quelles sont les principaux points à retenir de la décision de la Cites sur le

Océans

Quel avenir pour le thon rouge après la Cites ?

Quelles sont les principaux points à retenir de la décision de la Cites sur le thon rouge, jeudi dernier ? Trois questions à François Chartier, chargé de campagne Océans.

Quels constats peut-on faire suite à la décision de la Cites ?
Après Copenhague et l’échec de la Cites, force est de constater la faillite des états à sortir d’une vision de court terme, d’intérêts particuliers pour préserver les ressources communes à tous les habitants de la planète. La Cites n’a pas répondu à nos attentes, et l’interdiction du commerce international du thon rouge n’est pas pour aujourd’hui. Alors que l’espèce est pourtant reconnue comme menacée, aucune mesure de protection n’a été prise.

Quelles sont les principales causes de cet échec ?
Le Japon a été très actif pour que la proposition de Monaco soit refusée à la Cites. Ce pays consomme 80% du thon rouge pêché. Mais la faiblesse de l’Union européenne est aussi en cause. Malgré ses déclarations sur sa volonté de soutenir le classement en annexe 1, il est évident que l’Europe ne s’est pas donné les moyens de faire passer une position ambitieuse à la Cites, au vu du faible nombre de votes pour l’interdiction du commerce international.

Comment continuer à se mobiliser ?
L’irresponsabilité de nos dirigeants est encore plus flagrante face à l’ampleur de la mobilisation citoyenne, en France notamment. Grâce à vous, Greenpeace a pu mener campagne auprès du gouvernement français, et faire bouger les lignes jusqu’au niveau européen. Grâce à vous, nous avons pu mettre la pression sur la grande distribution et certains restaurateurs, qui se sont pour certains engagés dans une voie plus respectueuse de l’environnement. Nous avons encore plus besoin de vous aujourd’hui pour les prochaines étapes : la saison de pêche entre mi-mai et mi-juin, et l’Iccat, organisation qui gère la pêche au thon, qui se tiendra en novembre à Paris. Nous comptons sur vous !

Plus que jamais, aidez-nous à agir. Faites un don.





Commentaires (521)

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par le blocage du posteur et l'effacement des commentaires incriminés. Voir les conditions d'utilisation.

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

cassandradu88

d ailleur moi j aime le thon mes se n est pas une raison den manger car j ai enttendu quil va disparaitre donc moi je réspécte les scientifique je dit a ma mére de ne plus en acheter mes toute facon c est pas avec une boite en moin que le thon ne va pas disparaitre sil y a des pécheure qui,regarde ce site arréter de péher le thon SVP

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

cassandradu88

faut arréter de le pécher en pplus ce quil le péche i son trop con il ne veul pas écouter les scientifique il préfére en faire qua leur téte est bien quand le thon aura disparu il ne rigolerons plus xp : )

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

maka

C'est vrai, c'est nous les ultimes consommateurs, c'est nous qui donnons de la valeur à une matière quelconque, c'est nous qui décidons, l'union et le boycottage, une force? c'est sûr. La plupart des gens se moquent de la vie marine, aucune sensibilité, bientôt ils auront de gigantesques piscines, anciennement appelées, mers, océans et leurs enfants mangeront leurs doigts...C'est effroyable, le pire des animaux, c'est nous. Les mauvais traitements, tortures infligés aux autres animaux ne font que mesurer l'absence d'évolution de notre civilisation. Il faut se battre. Ceci dit le f.mi, l'o.m.c & la banque mondiale élabore des stratagèmes contre l'épanouissement des peuples. Ajoutons à cela monsanto, quelle arme, nourrir le monde, la meilleur des bombes pour calmer l'ardeur des peuples. Le futur va être effroyable.

Répondre

Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.
ENVOYER

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE