-
STOP PLUTONIUM - Greenpeace
Accueil
La CCCI
Matières nucléaires
La filière plutonium
Les industries
Les transports
Les risques
Documents et archives
Lexique
Liens
Contacts

 

Toutes nos vidéos

STOP PLUTONIUM

La CCCI | Plus d'info sur la CCCI | CR 2003/2004 | Archives | A vous d'agir

En février 2003, Greenpeace interceptait et bloquait symboliquement, avec une facilité déconcertante, un camion de la société Cogema Logitics, en plein centre ville de Chalon-sur-Saône. Ce camion transportait environ 150 kilogrammes de poudre de plutonium, sous forme PuO2 (de quoi fabriquer une vingtaine de bombes de la puissance d'Hiroshima). Dans le même temps, l'organisation écologiste publiait une étude réalisée par le cabinet WISE-Paris traitant de l'ensemble des transports générés par l'industrie du plutonium et des risques encourus par les populations et l'environnement.

L'action de Chalon et le rapport de Wise-Paris ont constitué les premières étapes d'une campagne de Greenpeace qui vise à faire toute la lumière sur le trafic de plutonium en France et à informer toute personne concernée sur les dangers que lui fait courir, à son insu, l'industrie du plutonium.
Pour cela, Greenpeace a créé la
Cellule Citoyenne de Contrôle et d'Inspection des matières fissiles.
Cette cellule, composée d'"inspecteurs de Greenpeace", a pour mission de poursuivre les investigations sur le trafic ultra-secret de plutonium à travers la France.

Il s'agit d'alerter, de sensibiliser et d'impliquer les populations, les élus locaux et les pouvoirs publics sur l'existence de transports de Plutonium dans leur commune ou leur département, proches de leur habitation, de leur lieu de travail ou de l'école de leurs enfants. La contribution des citoyens alimentera une base de données et d'information sur les transports et les installations de fabrication ou de manipulation des matières fissiles en France. Le secret invoqué autour des activités de l'industrie du Plutonium laissera place à une information transparente citoyenne.


 
 
30/05/2006 - Loi sur la gestion des déchets nucléaires : Greenpeace livre 331 bouteilles d'eau radioactive au Sénat et dévoile la menace sur le Champagne
29/05/2006 - Stockage de déchets nucléaires étrangers : Greenpeace rafraichit la mémoire de l'ANDRA et assigne COGEMA en justice
23/05/2006 - Gestion des déchets nucléaires: les mensonges continuent
17/05/2006 - Document EPR classé secret défense: nous le publions!


Site officiel de Greenpeace
-

La campagne Nucléaire de Greenpeace